Ecumes de Marbre

Ecumes de Marbre

Ecumes de Marbre

Rien n’est gravé dans le marbre pour Yves Caillaud passé de la photographie à une démarche matiériste dans sa série « Ecumes de marbre ».
De son père architecte qui l’emmenait sur ses chantiers , il a hérité d’une curiosité pour les matériaux et d’un goût pour l’expérimentation. Il est  passionné de géologie et pour lui la pierre, loin d’être inerte, vit, tout comme les murs sont aussi porteurs de l’histoire des maçons qui les ont bâtis.
 « Par mon travail, je cherche à capturer l’âme des pierres et des murs, les radiographer, et  restituer la vie que je perçois en eux. Il m’a fallu 20 ans pour bâtir mon mur artistique, trouver mon langage, ma technique. »

C’est un accident qui lui permet de concrétiser sa démarche. Un jour, il se trompe et il utilise un liant vinylique  avec de la poudre de marbre  au lieu d’un liant  acrylique. Il obtient un rendu satiné et des transparences,  le lien, d’une certaine façon,  avec l’idée de la radiographie.
Grâce à ses poudres colorées et diluées, il exalte ces transparences dans  sa peinture. Jouant avec les superpositions et les profondeurs, il ose la légèreté et crée dans ses murs peints des "écumes de marbre". Autant de constructions et déconstructions avec des pierres mouvantes, contaminées par différentes formes de vies: écritures, griffures, vibrations de couleurs, monde végétal...tout ce qui constitue l’univers du plasticien.

Brigitte Camus

 

 

 

VOUS POUVEZ CLIQUER SUR LES VISUELS POUR LES AGRANDIR